Pool-balance Fußball-Begegnung der Großregion

 

Tournoi de football de la Grande Région placé sous le signe du fair-play, de la tolérance et de la cohésion

Le tournoi de football « Balance » a eu lieu à Sarrebruck les 6 et 7 mai 2013. Les élèves, âgés de 11 à 12 ans, partis tôt le matin de la Communauté germanophone de Belgique, de la Province du Luxembourg, du Grand-Duché du Luxembourg, de la Lorraine, de la Sarre et de la Rhénanie-Palatinat sont arrivés à midi à la Sportschule Hermann Neuberger, accompagnés de leurs responsables. L’organisateur Christoph Sahner a assuré leur accueil. Ils déjeunèrent à la cantine afin de récupérer des forces avant de disputer leurs matchs. Après que Monika Bachmann, la ministre des sports de la Sarre, Gerd Meyer (président du LSVS) et Klaus Klaeren (directeur de l’Académie européenne de sport de Rhénanie-Palatinat) eurent salué les jeunes, ceux-ci  furent répartis dans des équipes mixtes, formées non seulement de garçons et de filles, mais aussi de germanophones et de francophones.

Les 18 étudiants, en deuxième année de formation au professorat de sport de l’Académie de Trèves, en assurèrent l’organisation et l’animation. Le matin, ils avaient déjà installé les deux terrains de street-soccer (10 x 15 mètres), un pavillon, une chaîne hi-fi et préparé les boissons. Les 12 « teamer », responsables chacun d’une équipe « nationale » : Angleterre, Autriche, Portugal, Suède, Suisse, Hollande, Croatie, Italie, Roumanie, Espagne, Danemark et République tchèque, prirent leurs fonctions.

Dans chaque groupe, un briefing permit aux participants de se présenter et au teamer d’expliquer les règles. Chaque équipe était constituée de 7 à 9 élèves, dont au moins une fille. Sur le terrain, il n’y avait que quatre joueurs par équipe. Pendant la rencontre d’une durée de 9 minutes, un roulement permit à chacun de jouer. Les buts étaient validés à la condition sine qua non, qu’au moins l’un d’entre eux soit marqué par une fille. En outre, chaque groupe fixa trois règles de fairplay, par exemple “Ne pas bousculer”, “Faire participer les filles à toute la rencontre” et “Se congratuler tous ensemble lors d’un but”. Après chaque rencontre, des points de fair-play (0 à 3) furent attribués en sus et additionnés au nombre de points accordés pour une victoire ou un match nul. Il se pouvait donc qu’une bonne équipe, auteur de nombreux buts, n’était pas déclarée vainqueur à cause de son manque de fair-play. Par contre, une équipe plus faible pouvait être déclarée vainqueur grâce à son comportement particulièrement fair-play.

Au courant de l’après-midi, les six équipes, réparties dans les groupes A et B, purent ainsi toutes se rencontrer. Sous un soleil radieux et une belle musique d’ambiance, il n’était pas surprenant de voir également les enfants s’ébattre librement autour du terrain.

Le soir, les jeunes et leurs responsables s’installèrent dans les chambres de la Sportschule. Après le dîner, ils purent profiter d’une animation et de différents jeux. Le lendemain, après le petit déjeuner, débutèrent les rencontres éliminatoires, dont sortit vainqueur l’équipe de Suède.

En fin de compte, chacun des participants était gagnant, car ce tournoi a comme objectif de favoriser le jeu d’équipe placé sous le signe du fair-play. Bien qu’au début les enfants ne se connaissaient pas, ils apprirent à jouer ensemble, en véritable équipe. Peu importe qu’on soit un garçon ou une fille, ou qu’on soit Allemand ou Français, le plaisir du jeu assurait leur cohésion. De nouvelles relations se créèrent ainsi, bases d’une amitié naissante. Par ailleurs, les enfants furent ainsi incités à réfléchir à l’importance du fair-play puisqu’ils devaient appliquer les règles du fair-play qu’ils avaient eux-mêmes préconisées.

Vers 12.00 heures, le tournoi se termina par la finale et la photo de famille traditionnelle. Puis tous les participants mirent la main à la pâte et démontèrent les installations. Là aussi le fil conducteur de cette manifestation « bien vivre ensemble » était manifeste. Après le déjeuner, ce fut le grand départ. Chaque enfant emporta ses deux t-shirts, en souvenir de ce beau tournoi.

L’organisation de ce tournoi de football, créé en 2006, est prise en charge à tour de rôle par les différentes régions. En 2012, il avait eu lieu à Trèves, cette année à Sarrebruck, et l’année prochaine il se déroulera en Communauté germanophone de Belgique. Souhaitons-lui autant de succès!

www.balance-rlp.de

 

Appel d'offres en 2014 pour téléchargement [ici]